Opérations CEE spécifiques : valorisation des fumées acides chez un papetier

Contexte

Notre partenaire, industrie chimique spécialisée dans la fabrication de pâte à papier et de cellulose de grande pureté, possède deux sites voisins sur le territoire français, qui consomment tous deux du gaz naturel pour le fonctionnement de ses équipements.

Nous avons été missionnés pour étudier la faisabilité d’un projet de méthanisation de condensats acides permettant la production de biogaz. Un projet imaginé par l’entreprise pour alimenter le séchoir de son site initialement alimenté en gaz naturel, à partir d’un méthaniseur et des équipements en place. L’utilisation de biogaz pour alimenter le séchoir à la place du gaz naturel peut en effet permettre d’importants gains énergétiques. Un projet vertueux puisqu’il permet une valorisation énergétique des effluents industriels du site et ainsi, d’utiliser un combustible non fossile à la place d’un combustible fossile.

Le périmètre de l’étude réalisée par nos équipes s’est étendu aux deux sites.

Mission

Conscients du potentiel énergétique que représente l’utilisation du biogaz sur le site en substitution du gaz naturel, nous avons accepté la mission. Pour répondre à la problématique, nos équipes d’experts en énergie se sont rendues sur le terrain pour accompagner notre partenaire dans la réalisation d’un audit énergétique du site pour étudier la faisabilité du projet grâce à un chiffrage et des mesures réalisés sur le terrain. L’audit énergétique nous a permis d’avoir une vision globale des consommations énergétiques du site et de définir une situation initiale dans le cadre de la mise en œuvre d’une opération spécifique éligible aux certificats d’économies d’énergie. 

Etapes clés

  • Visite des deux sites pour pour auditer les différentes installations et comprendre le fonctionnement des process
  • Chiffrage du projet et étude de faisabilité
  • Mise en place d’une stratégie de valorisation d’une opération spécifique grâce aux Certificats d’économies d’énergie (dossier éligible à une prime CEE).
     

A l’issue de l’audit énergétique, nous avons réalisé une étude permettant de conclure à la viabilité et la pertinence du projet de production de biogaz pour les besoins des installations du site de notre partenaire. La substitution du gaz naturel par le biogaz produit par le méthaniseur pour alimenter le séchoir sur site représente un potentiel d’économies d'énergie de près de 300 000 euros par an. Une opération spécifique financée en partie par le dispositif des Certificats d’économies d’énergie permettant un retour sur investissement sur 1,4 an.


Chiffres clés

L’étude préalable de valorisation du projet  réalisée sur le site nous a permis d’estimer des gains calculés sur la base de données recueillies et sur l’expertise de notre bureau d’études en fonction de l’opération préconisée. 


  • Economie réalisée : près de 15 000 MWh/an - 300 000 €/an
  • Prime CEE : 1 k€
  • Temps de retour sur investissement abaissé à 1,4 an grâce à la prime CEE



Notre expertise en ingénierie et dans le dispositif des Certificats d’économies d’énergie nous a permis d’accompagner notre partenaire dans sa démarche d’efficacité énergétique mais aussi dans une démarche de décarbonation de son industrie grâce à la substitution du gaz naturel. 


Le client

Industrie chimique spécialisée dans la production de cellulose de grande pureté, de produits forestiers (bois d'œuvre, carton, papier journal à la pâte).


CE QUE NOUS AVONS FAIT

Ce cas vous inspire ?